Reims est le centre du champagne, et toutes vos maisons préférées sont alignées pour que vous puissiez les visiter et les déguster. En outre, vous ne le savez peut-être pas, mais tous les rois de France, de 987 à Charles X au XIXe siècle, ont été couronnés ici même, à la cathédrale de Reims.

La ville regorge également de petites découvertes qui vous feront plaisir : Un musée spécialisé sur un événement historique qui s’est déroulé à Reims et a changé le monde, un arc romain au milieu d’une place, une chapelle peinte par un grand artiste moderne et une bibliothèque art déco offerte par Andrew Carnegie.

Allons explorer les meilleures choses à faire à Reims :

  1. La cathédrale de Reims

Sur le site de 900 ans de couronnements royaux, c’est presque époustouflant de penser à tous les personnages historiques qui sont passés par là.

Avant d’entrer, voyez si vous pouvez trouver l’ange souriant dans le portail nord de la façade ouest.

Il s’agit d’une sculpture du XIIIe siècle qui a sa propre histoire à raconter, puisqu’elle a été décapitée pendant les bombardements allemands de 1914 et que les fragments sont devenus une pièce célèbre de la propagande anti-allemande en France.

L’ange souriant fait partie d’une petite armée de figures sculptées sur la façade, plus que dans toute autre cathédrale d’Europe, à l’exception de Chartres.

Enfin, pour les amateurs d’art, vous trouverez dans l’abside des vitraux conçus par Marc Chagall pour remplacer ceux endommagés pendant la guerre.

  1. Palais de Tau

Le palais épiscopal, situé à côté, abrite le trésor de la cathédrale et joue également un rôle dans le rituel du couronnement. Le roi venait y revêtir sa robe et, de 990 à 1825, c’est là que se déroulait le banquet d’après-couronnement. L’exposition présente un étonnant assortiment de tapisseries, de reliquaires et de statues. Parmi les incontournables, on trouve un talisman du 9e siècle appartenant à Charlemagne.

Mais rien ne peut égaler l’importance de la Sainte Ampoule : Elle contenait l’huile d’onction pour tous les couronnements, de Louis VII en 1131 à Louis XVI en 1774.

  1. Villa Demoiselle

À côté des caves de Pommery se trouve un magnifique hôtel particulier construit pendant la transition entre l’art nouveau et l’art déco au début du XXe siècle.

Après avoir été laissé à l’abandon dans les années 80 et 90, il a été remis en état en 2004 : Le président des Champagnes Vranken, Paul-François Vranken, n’a pas lésiné sur les moyens pour redonner à la villa sa splendeur de la Belle Époque. De sublimes pièces de mobilier et de décoration ont également été ajoutées, comme des chaises sinueuses réalisées par Gustave Serrurier-Bovy, et un plafond en cuir de cordoue Émile Gallé. Il y a aussi une cheminée réalisée par un élève de Louis Majorelle, qui a été présentée à l’Exposition universelle de Paris en 1900.

  1. Basilique Saint-Remi

Cette église, classée au patrimoine mondial de l’UNESCO, est considérée comme un chef-d’œuvre gothique pour sa décoration sculpturale et son architecture. Certaines parties de l’édifice sont bien plus anciennes que la période gothique, puisque la nef et les transepts romans datent des années 1000. Les ajouts gothiques ultérieurs, comme le déambulatoire du chœur et la façade, sont magistraux dans leur façon de contribuer à former un ensemble unifié. Les reliques historiques du saint patron de Reims se trouvent à l’intérieur : Saint-Remi était l’évêque connu pour avoir baptisé Clovis, roi des Francs, au début du 6e siècle.

  1. Les maisons de champagne

Vous ne pouvez pas venir jusqu’à Reims sans faire au moins une visite des maisons de champagne qui ont élu domicile dans la ville depuis le XVIIIe siècle.

Le plus difficile sera de savoir laquelle visiter : Mumm, Veuve Clicquot-Ponsardin, Tattinger et Ruinart ne sont que quelques-uns des noms prestigieux, et ils sont tous ouverts aux visiteurs. Tous vous emmèneront dans les crayères, des tunnels de craie artificiels qui datent d’avant l’industrie du champagne et offrent les températures et l’humidité idéales pour la seconde fermentation qui a lieu dans la bouteille et crée ce pétillement inimitable.

La Maison Ruinart a été le premier producteur à s’installer à Reims, et ses tunnels, à 40 mètres sous terre, sont protégés au titre de monument historique.

6. Musée des Beaux-Arts

Installé dans une ancienne abbaye, le musée des beaux-arts de Reims est un produit de la Révolution : Sa collection repose sur un fonds d’œuvres saisies auprès de l’aristocratie de la région.

Depuis, l’inventaire s’est enrichi grâce à des dons, et vous donne un aperçu complet des principaux mouvements artistiques européens des années 1500 aux années 1900.

On y trouve des peintures de Renoir, Matisse, Monet et Charles Le Brun (qui a décoré le château de Versailles). Mais le musée est surtout connu pour son ensemble de 27 œuvres du paysagiste du XIXe siècle Camille Coroy, la deuxième plus grande collection au monde.

7.Porte de Mars

Il ne reste pas grand-chose de l’histoire romaine de Reims, mais cet arc sur la place de la République est toujours aussi solide.

Il a été construit dans les années 200 et, avec ses 33 mètres de long, c’est le plus grand arc romain du monde.

L’arche est très usée, mais si vous connaissez votre mythologie romaine, vous pouvez vous vanter en identifiant les reliefs de Romulus et Remus, et de Léda et Jupiter.

L’une des raisons pour lesquelles la Porte de Mars est restée intacte est qu’elle était une porte de la ville, puis une partie d’un château médiéval pour les archevêques de Reims.

8. Musée-Hôtel Le Vergeur

Sur la place du Forum se trouve un hôtel particulier du XVIe siècle construit par le marchand bourgeois Nicolas Le Vergeur. Avant de pénétrer à l’intérieur, vous pouvez apprécier les pignons et les colombages qui recouvrent la base en pierre. Le musée qui s’y trouve a reçu des dons de personnes de tous horizons, de sorte que la collection soit merveilleusement diversifiée.

On y trouve des meubles gothiques et de la Renaissance, de la porcelaine allemande de Meissen et de l’art oriental du XIXe siècle. Mais ce qu’il faut absolument voir, c’est une collection de 50 gravures de l’artiste allemand de la Renaissance Albrecht Dürer.

Sortez dans la cour pour voir des fragments architecturaux historiques récupérés dans la ville, comme les arcs romans d’une église templière du XIIe siècle.

9. Hôtel de La Salle à Reims

Dans la rue Dr Jacquin, l’Hôtel de La Salle est un hôtel particulier de style renaissance construit au milieu du XVIe siècle. À l’extérieur, on peut distinguer l’influence de l’architecture classique dans les pilastres doriques et ioniques (piliers ornementaux) du rez-de-chaussée et du premier étage respectivement.

Si le nom du bâtiment vous dit quelque chose, c’est le lieu de naissance de Jean-Baptiste de La Salle, fondateur des toutes premières écoles catholiques et saint patron des enseignants. Il y a une exposition sur l’Institut des Frères des Ecoles Chrétiennes, et si vous entrez, vous devriez vous diriger vers la cour, qui a un escalier en spirale exposé menant à la tourelle.

10. Fort de la Pompelle

Cette forteresse était un élément du système défensif national Séré de Rivières, que la France a développé dans les décennies qui ont suivi la défaite de la guerre franco-prussienne. Le fort de la Pompelle a été achevé en 1884, était armé de six canons de 155 mm de Bange et comptait une compagnie de plus de 270 hommes.

Reims a subi certains des combats les plus violents de la Première Guerre mondiale, mais malgré près de quatre ans de bombardements, cette forteresse n’a jamais été prise.

Aujourd’hui, vous pouvez naviguer dans les tunnels qui ont été creusés pendant ce conflit, et inspecter la collection Freise, qui compte quelque 550 casques allemands Pickelhaube (pointus).

Il y a également une salle consacrée à René Dorme, l’as de la chasse qui a remporté 23 victoires et est mort autour de Reims en 1917.

11. Musée Automobile Reims Champagne

Avec plus de 230 voitures exposées, ce musée vous donnera une image aussi claire que possible de l’histoire de l’automobile française.

Le véhicule le plus ancien date de 1908, et ce qui ravira les historiens de l’automobile, c’est la quantité de voitures de marques disparues depuis longtemps comme Salmson, Delage, Berliet et Chernard-Walcker. Certaines sont des éditions limitées et comptent parmi les derniers modèles au monde.

Il y a aussi une vaste collection de vélos et un énorme assortiment de 5 000 miniatures et voitures miniatures.

12. Place Royale

La place la plus magnifique du centre, la place Royale a été tracée en 1760 dans le style néoclassique, avec des balustrades sur les toits, des arcades et des lanternes en fonte.

Elle a été construite en l’honneur du roi Louis XV, et il y a une statue de lui habillé en empereur romain (ce n’est pas une coïncidence, puisque la place se trouve sur une partie du forum romain). Le monument original au roi a été sculpté par le célèbre Jean-Baptiste Pigalle, et bien que sa statue du roi ait été détruite à la Révolution, le fronton en dessous a survécu et représente Pigalle sous la protection du roi.

La statue actuelle date de 1818 et a été conçue par Pierre Cartellier.

13. Bibliothèque Carnegie

Reims est l’une des trois villes endommagées par la Première Guerre mondiale qui ont été choisies pour recevoir une bibliothèque du philanthrope américain Andre Carnegie.

Le catalogue de la bibliothèque comprend des manuscrits médiévaux, des incunables (livres imprimés avant 1501) et de nombreux livres imprimés sous l’Ancien Régime. La plupart des gens ne viennent que pour l’esthétique : La bibliothèque a été construite entre 1921 et 1927 et est une merveille d’art déco.

L’entrée est gratuite pour tous et vous devez entrer pour fouiner tranquillement pendant quelques minutes. Admirez les mosaïques de l’accueil, les rampes géométriques de la salle du Catalogue, les différents vitraux et la lanterne et la fontaine en dessous dans le hall.

14. Chapelle Foujita

Dans le parc de la maison de champagne Mumm, en face de leurs caves, se trouve une curiosité magique à retrouver. Tsuguharu Foujita était un peintre japonais qui a passé la majeure partie de sa carrière en France et était membre de l’école de Paris.

Dans les années 1960, il a conçu cette chapelle dans le jardin et a peint les fabuleuses fresques qui recouvrent les murs à l’intérieur. Foujita s’était converti au christianisme dix ans plus tôt et il est surprenant de voir les thèmes chrétiens représentés dans son style oriental. Une mention spéciale pour les vitraux réalisés par le maître d’œuvre Charles Marq.

15. Musée de la Reddition

Tout le monde ne le sait pas, mais la capitulation officielle de l’Allemagne à la fin de la Seconde Guerre mondiale a été signée au Lycée Franklin-Roosevelt de Reims le 7 mai 1945. Le musée commémorant l’événement a été ouvert 40 ans plus tard et regorge de souvenirs militaires, de photographies, de médailles et de journaux encadrés datant de cette date mémorable.

Vous découvrirez quelles unités militaires étaient positionnées à Reims à l’époque, et comment ce collège technique a été utilisé comme quartier général du général Eisenhower. La pièce même où le document a été signé est restée intacte depuis la capitulation, il y a 70 ans.

Vous souhaitez découvrir cette merveilleuse ville de Reims et ses alentours ? Optez pour une excursion originale et unique avec Parisitour.

  • Déplacement original dans Paris en 2 CV

    PARIS TRANSFERT

    Pour une opération de communication originale, Parisitour vous emmène en 2 CV pour une expérience inédite dans la capitale.

  • Une balade romantique en bateau dans Paris

    Une balade romantique en bateau dans Paris

    Laissez vous séduire par les balades en bateaux Parisitour, un moment exceptionnel à partager à deux.

  • Venez contempler les merveilles du château de Versailles

    VERSAILLES

    Versailles s’offre à vous pour une visite guidée du château, des jardins, et autres lieux majestueux dont les origines remontent au XVIIe siècle

RÉSERVER DÈS MAINTENANT VOTRE PROCHAINE EXCURSION AVEC PARISI TOUR ET DÉCOUVREZ LES CHARMES DE PARIS TOUT EN VOUS PROMENANT